300

A peine rentrée de Rio, qu’il faut déjà renfiler son armure de guerrière et rejoindre Sister S. en Charente-Maritime (à domicile!) pour se mesurer aux 2500 spartiates venus s’affronter sur le circuit du Poursay à l’occasion de la Spartan Race Atlantique.

Comme sur l’édition de Valmorel quelques mois plus tôt, nous nous alignons en vague « Elite » dans l’objectif de faire un bon classement. 2 formats sont proposés : la Super de 13km et la Sprint de 8km. Pour nous, ce sera la version courte. Courte peut-être… mais intense! Tenons-nous prêtes pour 13h00!

Mais en attendant, on s’échauffe, on s’active ce qui nous laisse le temps de stresser… il fait chaud, nous allons souffrir! Après le coutumier cri de guerre : SPARTIATES, QUEL EST VOTRE METIER??? AROO, AROO, AROO, nous nous élançons sur le parcours qui s’annonce très vallonné. La course a lieu sur le célèbre circuit de Motocross qui accueillera d’ailleurs le Championnat du Monde (Grand Prix de France) les 04 et 05 juin 2016.

image1

Les 1ers obstacles se sont déroulés sans encombre malgré un passage technique sur la slackline, une fine bande élastique tendue entre 2 poteaux sur laquelle il faut jouer les funambules. Tout se complique lors du lancer de javelot. Ce dernier refuse de suivre la trajectoire parfaite pour atteindre la cible. Il faudrait penser à l’agrandir pour la prochaine fois ;-). La sanction est immédiate et sans appel : 30 burpees à exécuter parfaitement sous l’œil intransigeant des Marshalls, c’est-à-dire poitrine au sol + pieds qui décollent lors du saut.

Entre les montées très pentues et les passages étroits dans la forêt, les portions de course cassent les jambes mais il faut rester concentrées car nous sommes prévenues, si on ne veut pas une nouvelle punition, il va falloir réussir les prochains obstacles!

image1 (1)

On enchaîne entre autres le porter de sac de sable, le grimper de filet, la traversée dans l’eau, et les murs sans oublier l’interminable ramper dans la boue, sous les fils barbelés qui nous vaudra un bon goût de terre dans la bouche. On attaque le dernier tiers de la course en alternant les ascensions vertigineuses et les descentes tout aussi abruptes jusqu’aux tant redoutées Monkeys Bars où seuls les bras entrent en jeu, l’utilisation des pieds étant interdite. Malheureusement, aucun surprise : une nouvelle fois, c’est un échec total. D’ailleurs, si quelqu’un est disponible pour nous proposer un entraînement sur le franchissement de cet obstacle, nous sommes preneuses!!! Allez plus que 30 burpees et après un dernier baptême du feu, la médaille nous attend à l’arrivée!

image3

Verdict : Sister A –> 6ème Elite et Sister S –> 11ème Elite. Ce qui nous permet de décrocher notre ticket pour la Spartan Europe qui se déroulera en Ecosse le 24 juillet 2016.

image4

Si moi aussi je veux être un spartiate :

  • Infos et inscriptions
  • Tarif pour la Sprint de Jablines : 79€
  • Tarif pour la Super de Jablines : 99€
  • Equipements : des vêtements de running (auxquels tu ne tiens pas), des chaussures de Trail. N’oublie pas de mettre ton bandeau avec ton numéro de spartiate sur la tête. Des gants avec grip ne seront pas de trop sur certains obstacles.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s